22 juin 2016

Comment je change de déco







Minimaliste, oui. Humaine aussi.

Oui, nous sommes tous humais, nous faisons partie de la nature, la nature en perpétuel mouvement, en perpétuel changement, nous le sommes aussi.

C'est dans notre nature de n'être jamais immobiles, jamais inertes, jamais semblables. Si une stabilité certaine nous donne de la sérénité, le changement et l'évolution restent indispensables à notre développement.


Chez moi j'ai constitué une base d'éléments "stables" (des meubles simples, du blanc, un peu de noir, du verre du bois),
j'élimine progressivement tous les "foutoirs visuels" (je vous en avais déjà parlé dans des vidéos mais Sirène bio a fait une excellente video juste là-dessus je vous la conseille) que sont les objets "en trop" et les motifs!

Pourtant, je ne suis pas une moniale bouddhiste, je ne suis même pas zen japonaise, j'ai ma culture derrière moi et les images et le changement restent importants.

J'ai me suis donc fixé deux éléments de décoration qui changent régulièrement et me permettent de ne pas être "frustrée" par le côté monolithique que constiturait un intérieur qui ne changerait jamais.

Ces deux éléments c'est "ma petite étagère à images"et les coussins du canapé.





Sur l'étagère il y a 3 images: une qui ne change presque jamais (une reproduction d'un dessin de Moebius que j'aime beaucoup, elle a quelque chose de poétique et mystérieux qui me fait rêver...
Une image encadrée qui change de temps en temps, pour le moment c'est un flyer pour une expo d'art contemporain que j'aime beaucoup (petite référence à 2001 L'odyssée de l'espace ou je rêve?)
Et enfin, ce porte-document ou sous-main en plexi dont je me sers pour mettre des images belles ou inspirantes que j'imprime et que je change régulièrement! Cette petite astuce me permet d'avoir un décor en perpétuel changement, parfois je remets une photo que j'aime bien, tantôt un texte, tantôt une photo des enfants, tantôt une image trouvée sur internet et qui m'a plu...
J'y ai posé ma guirlande lumineuse parce que ça me fait penser au "Lycée de Chases" de Christian Boltanski...

Et puis il y a les coussins du canapé: c'est le moyen le plus rapide et le moins cher pour changer entièrement l'atmosphère d'une pièce (si évidemment la pièce est neutre), j'y ai mis des housses colorées lorsque c'était encore la mode du color-block et du pastel, j'y mets des motifs noirs et blanc en ce moment, et je pense déjà à ce que je vais y mettre prochainement. Changer toutes ses housses de coussin une fois par an est un bienfait pour les yeux, le cerveau et la dopamine qu'il contient!

Voilà je vous laisse avec ces petits conseils pour vous simplifier la vie au maximum et adhérer au minimalisme sans pour autant se sentir figé dans un mode de vie dont l'esthétisme peut parfois paraître froid. Je crois qu'un intérieur minimaliste, si il apparaît froid, c'est sans doute parce que c'est un décor créé de toute pièce par un photographe ou un architecte, c'est parce que c'est un intérieur inhabité; On n'est pas obligé de le prendre sous cet angle, le minimalisme est un véritable mode de vie qui montre votre personnalité dans toute sa nudité: à chacun d'en faire quelque chose de froid, ou pas!

#deco
#decominimaliste
#minimalisme




18 juin 2016

Carnets d'inspiration minimaliste (part 3)

Encore une petite série...



Dernière partie de ce catalogue d'inspiration minimaliste dans quelques jours!